Cercle des Solidarités Francophones

Vous êtes ici : Accueil du site > Nos Actions 2019 > Le CSF au BURKINA FASO > Remise du prix de la SOLIDARITÉ
Publié : 17 octobre 2019

Remise du prix de la SOLIDARITÉ

Le Prix de la Solidarité, a été remis à la Jeune Chambre Internationale (JCI) locale de "OUAGA SYNERGIE", présidée en 2019 par Ousmane OUEDRAOGO, ayant faite de la Solidarité le sens de son action en 2019 au Burkina Faso, pour le projet cadre du citoyen actif.

Prix offert à la cérémonie de récompense du congrès national 2019 de la JCI du Burkina Faso qui s’est tenu le JEUDI 3 Octobre 2019 à Bobo-Dioulasso, à la maison de la culture.

Prix constitué d’une attestation et d’un montant de 45 euros remis par notre correspondant du CSF au Burkina Faso, notre ami Rodolphe DJIGUIMDE.

Dans le cadre de son Projet intitulé « La journée du citoyen actif » 4ème édition, la JCI Ouaga Synergie, dont le slogan est : ‘’Servir pour impacter’’, a, les 21 et 22 mars 2019, effectué une opération de salubrité dans l’arrondissement n°5 de la ville de Ouagadougou, remis un lot de matériel à une école primaire et fait un don aux pensionnaires de la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO).

http://www.infobf.net/component/k2/item/1311-synergie

On note parmi leurs activités également : la 7ème édition de son projet de lutte contre la drépanocytose, journée de la reforestation de la forêt régionale du centre à Borgho, l’élection d’un membre au poste de PN pour le mandat 2020, ...

Courriel : kroser73@yahoo.fr


La ville de Bobo-Dioulasso a abrité, du 3 au 5 octobre 2019, le congrès national de la Jeune chambre internationale (JCI) du Burkina. Cette rencontre était une occasion pour le président sortant, Saidou Sanou, de faire le bilan des activités tenues au cours de son mandat. Elle a permis également l’installation officielle des nouveaux membres du bureau national de l’organisation. Wilfried Arnaud Zio Désormais, Wilfried Arnaud Zio est le nouveau président 2020 de la JCI Burkina Faso.

Placé sous le thème « Jeunesse et citoyenneté active dans un monde en mutation », le congrès national de la Jeune chambre internationale Burkina Faso fut un événement majeur pour les jaycees (les membres de la JCI).

Cette rencontre a connu la participation des membres de la JCI des treize régions du Burkina Faso ainsi que ceux des pays frères, notamment le Mali, le Togo, la Côte d’Ivoire. Il faut noter aussi la présence des sénateurs JCI à ce congrès. Cette rencontre marque non seulement la fin des activités du bureau national 2019, mais aussi, elle voit notamment se tenir l’assemblée générale élective du bureau de l’année suivante. Ainsi, les membres de la JCI Burkina Faso sont des personnes motivées qui ont le désir de se développer tout en créant des changements positifs dans les communautés, les Entreprises et le monde.

Le présidium de la cérémonie : Pour Saidou Sanou, président national 2019 de la Jeune chambre internationale Burkina Faso, ce congrès marque la fin d’une année d’innovation, d’imagination et d’impact pour donner la chance à une autre équipe de créer sur la base d’années précédentes, une autre pleine d’espoir pour une jeunesse en quête de changements.

« La Jeune chambre internationale est une organisation de jeunes citoyens qui se sont donné pour principale mission, de travailler sur trois axes qui font partie des Objectifs du développement durable (ODD). Il s’agit de la santé, de l’éducation et de l’environnement. Et l’ensemble des activités que nous avons menées rentre en droite ligne dans ces différents domaines des ODD. Ce congrès qui marque la fin des activités du bureau national 2019 est une occasion pour nous de faire le bilan, de voir ensemble quelles sont les actions qui ont été menées sur le terrain, quels sont les objectifs qui ont été atteints, quelles sont les difficultés que nous avons rencontrées afin de mieux se propulser sur l’avenir, pour voir dans quelle mesure 2020 peut être meilleure que 2019 », a-t-il indiqué.

Bobson Coulibaly/Tarnagda a exprimé ses sentiments de joie et satisfaction quant à la bonne tenue de ce congrès. « Nous sommes extrêmement fiers de ce que la Jeune chambre Burkina Faso a fait au cours du mandat 2019. Les activités organisées ont eu un impact réel sur les populations. Plusieurs femmes ont été dépistées, les capacités des jeunes ont été renforcées, des campagnes de sensibilisation sur les questions de la sécurité routière ont été organisées également. La JCI est toujours restée aux côtés de la population pour qu’ensemble on puisse relever le défi du développement. Donc le bilan est satisfaisant et très positif. Cependant, il y a des défis à relever et comme la JCI est une continuité, le mandat 2020 fera de son mieux pour que le Burkina Faso soit un pays où il fait bon vivre, un pays où les conditions de vie sont meilleures », a-t-elle laissé entendre.

Romuald Dofini (Lefaso.net)

http://faso24.com/news/jeune-chambre-internationale-jci-wilfried-arnaud-zio-elu-nouveau-president-national/