Cercle des Solidarités Francophones

Vous êtes ici : Accueil du site > La francophonie : Culture et Loisirs > Axel Maugey : « On assiste à un nouvel essor du français dans le monde (...)
Publié : 15 juillet

Axel Maugey : « On assiste à un nouvel essor du français dans le monde »

Nous avons le plaisir de relayer l’article : Axel Maugey : « On assiste à un nouvel essor du français dans le monde » publié le 6 juillet dernier, sur le site du figaro écrit par le journaliste Mohammed Aissaoui.

Axel MAUGEYL’universitaire Axel Maugey (que nous avons reçu le 22 Avril au CSF) montre, à travers un essai, que la langue française reste toujours un objet de désir dans le monde en dépit des contraintes budgétaires toujours plus fortes. Savoureux et passionnant. Dans un essai argumenté et pétillant, l’universitaire Axel Maugey explique toutes les raisons de croire à la vivacité de la langue française dans le monde. Le Succès de la francophonie au XXIe siècle (Éditions Unicité) est un livre à contre-courant. Un plaidoyer pour la langue française au moment où les esprits chagrins ont confisqué la parole. Or, « il ne faut ni exagérer la puissance de notre langue ni la sous-estimer », souligne-t-il. Axel Maugey est un universitaire qui a fait de la francophonie son domaine de prédilection, il a enseigné en France, mais, aussi, longtemps au Canada, ainsi qu’au Japon et en Italie. Avec cet essai, il effectue un large tour d’horizon partout où l’on parle la langue de Molière. Son optimisme est basé sur sa recherche et sa pratique - il est argumenté. Pour lui, le rayonnement du français est bien réel depuis une dizaine d’années et s’observe partout : en Afrique, en Asie, dans le monde arabe et, même, dans les Amérique. Mieux encore : « Du Sénégal à l’Île Maurice, en passant par la France, le Québec, la Côte d’Ivoire, le Congo, la Roumanie, le Liban, la Belgique et la Suisse, plus qu’il y a quatre siècles, le français conforté par tant de nouveaux pays et de nouveaux centres, pétille dans le monde entier », constate-t-il.

Francophilie aux États-Unis

Son ouvrage est un grand voyage : un chapitre est consacré aux Argentins, un autre à la Chine, il évoque également les Balkans, « la francophilie » aux États-Unis, le Congrès de Vienne en 2006 (un tournant où pas moins de mille professeurs de français venus de près de quatre-vingts pays s’étaient donné rendez-vous sous le patronage d’Abdou Diouf). Les premières pages de l’essai rassemblent une savante et savoureuse bibliographie de la francophonie. Alex Maugey Bien sûr, Alex Maugey ne pouvait passer à côté du Québec, région qu’il connaît intimement, et véritable vivier de notre langue - chaque année, les dictionnaires Petit Larousse et Petit Robert y puisent quelques mots nouveaux. La reconquête du français au Québec est un bel exemple à suivre, selon lui. « Aujourd’hui, on peut affirmer que la demande de français dans le monde continue de croître, même si les contraintes budgétaires deviennent de plus en plus pesantes et ne permettent pas de répondre à l’attente de beaucoup de Français et de francophones », écrit le passionnant universitaire. Il indique que, venus du monde entier, inspirés par nos traditions, les écrivains francophones et francophiles sont légion. Et cite l’exemple de l’Académie française, « lieu considéré pourtant comme traditionnel », où se côtoient ou se sont côtoyés des immortels d’origines chinoise, algérienne, anglaise, haïtienne… Tous militants de la langue française.

700 millions de francophones en 2050

Alex Maugey est un infatigable militant, toujours avec le sourire. Avant Le succès de la francophonie au XXIe siècle, il avait publié La France qui nous rassemble (Eyrolles). A l’occasion de la sortie de ce livre, il affirmait déjà au Figaro : « On assiste à un nouvel essor du français dans le monde. Nos politiques ont trop souvent tendance à minimiser ce phénomène important. On se demande bien pourquoi. Aujourd’hui, l’espace en français compte à peu près 400 millions de personnes. Grâce au dynamisme de l’Afrique, les experts prévoient qu’en 2050 notre planète accueillera 700 millions de francophones. Rappelons que l’anglais est la langue officielle dans 45 pays, le français dans 32, l’arabe dans 22 et l’espagnol dans 20 pays. La francophonie (ainsi que le rayonnement français dans le monde) apparaît comme un capital exceptionnel à faire fructifier. Ce double combat qui pourrait motiver une bonne partie de notre jeunesse n’intéresse dans l’ensemble guère nos politiques. On peut le regretter. Nul doute que la francophonie offre un potentiel culturel et économique énorme. » Le succès de la francophonie au XXIe siècle, d’Axel Maugey. Éditions Unicité, 240 pages, 20 €. L’auteur a également commis un joli ouvrage Poésie et société au Québec (chez Honoré Champion), avec une préface de Jean Cassou.

http://www.lefigaro.fr/langue-francaise/francophonie/2017/07/06/37006-20170706ARTFIG00012-alex-maugey-on-assiste-a-un-nouvel-essor-du-francais-dans-le-monde.php