Cercle des Solidarités Francophones

Vous êtes ici : Accueil du site > Nos actions 2017 > Francoformation 2017 > Le CSF à la FrancoFormation JCI 2017, par la présence de son président JP (...)
Publié : 1er avril

Le CSF à la FrancoFormation JCI 2017, par la présence de son président JP CHIAVERINI

Dans un esprit d’ouverture au monde et d’épanouissement personnel, la Francoformation a pour objectif de dispenser le temps d’un week-end des formations auprès des participants dans un cadre convivial et festif. La ville hôte est à l’honneur durant l’événement et la découverte de ses richesses et attraits touristiques est également au programme.

L’événement a lieu depuis 1998 et est chaque année mis en œuvre par une Jeune Chambre d’un des six pays francophones suivants : la Belgique, la France, la Suisse, le Luxembourg, Monaco et la Tunisie.

L’année dernière cet événement avait eu lieu en Suisse, organisé par JCI La Côte vaudoise à Colonie-Vivre (Nyon). Pour l’édition 2017 qui se tient à Saverne en France, situé dans le département du Bas-Rhin, le lieu phare de l’événement est un château du XVIIIème siècle (des Rohan) situé au cœur du centre-ville historique. Il dispose de tous les équipements modernes pour accueillir jusqu’à 300 participants. En plus de ce lieu exceptionnel est mise à disposition la Maison de l’emploi et de la formation, située à 10 minutes à pied. Il s’agit d’un établissement récent qui dispose de toutes les facilités pour les formations de la journée du samedi.

La Jeune Chambre Economique de Saverne s’est positionnée pour organiser la vingtième édition de cet événement du vendredi 31 mars au dimanche 2 avril 2017. La Francoformation 2017 permet aux 180 participants de se former dans différents domaines, de s’ouvrir à d’autres cultures et de découvrir le territoire de Saverne et sa région.

Cette édition propose également des activités originales telles qu’un spectacle de music-hall "Le Royal Palace", une activité sportive, une dégustation de vin d’Alsace, la visite de l’abbaye de Marmoutier ou du château du Haut-Barr, …

Au programme des formations :
- Apprivoiser le changement (Marc DE TIENNE), Comment créer des Jumelages entre Jeunes Chambres (Olivier BENZ), Le Monde de la Donnée (Frédéric SCHROETTER), La Communication et la gestion du stress (Mireille SCHROETTER), Des discussions JCI à la parole publique (Sébastien SERVE), Vivre une équipe formidable (Thierry CHOLLET et Laure JACQUOT), Joutes-débats (Didier COLIN et Juliane BLAMEUSER), Management éthique et responsable (Houda AYARI), Outils d’un Leader (Brahim NABLI), Réunion efficace (Henry ARNAL), Affirmation de soi et Leadership (Imène ANDOULSI), Captiver son auditoire /Objectif réussir (Sébastien MENU et Aurélie GRANDIDIER), Co-création, intelligence collective et chacun de nous (Audrey TAVERNA), Communication visuelle (Johnny LAGNEAU), Elevator Pitch (Adrien MILARD), Communication non verbale (Armel MULLER).

Pour en savoir plus : https://fr-fr.facebook.com/francoformation/

http://francoformation.alsace/

Il m’a été demandé d’effectuer une première présentation de l’OIF lors d’une intervention centrée sur ce qu’est la francophonie (historique, institutions, objectifs et missions) ; En fin de soirée, lors de la plénière de clôture, en ce samedi soir, et avant le discours de Julien BOURGOIN, Président national 2017 de la Jeune Chambre Économique Française (JCEF), je vais lire la lettre de Michaëlle JEAN, qu’elle a diffusé à l’occasion du 20 mars, journée internationale de la FRANCOPHONIE, devant le parterre de jeunes gens acquis à notre cause, car partageant TOUS la langue française. J’ai pu également distribué les dépliants CSF sur les 19 tables de la soirée.

Le bilan de ce week-end est très positif.

Prochaine Francoformation JCI sur le thème "Coutumes et Traditions" en Tunisie les 27, 28 et 29 avril 2018 organisée par JCI Radès !...

JP CHIAVERINI, président du CSF.

Retrouver l’intervention de JPC sur : https://www.facebook.com/francoformation/videos/1163339950441604/ faire avancer le curseur temps sur 17:12.


Rappel du contenu du message de Michaëlle JEAN, pour la journée internationale de la Francophonie, le 20 mars 2017 :

" Chers amis, nous sommes des millions à fêter la Francophonie et la langue française sur les cinq continents en cette Journée du 20 mars. Et le lien fort qui s’exprime entre nous, comme chaque année ce jour-là, prend, en ce 20 mars 2016, une dimension symbolique et une urgence particulières.

En effet, nombre de pays de l’espace francophone, et tant d’autres, sont depuis plusieurs mois, touchés au cœur par des attentats terroristes lâches, cruels et meurtriers, perpétrés au nom d’une idéologie de la haine.

La menace plane encore et toujours, mais à la stratégie de la terreur, les populations ont voulu, partout, répondre par le courage, par la volonté de se dresser fièrement et de célébrer la vie.

Les frontières sont tombées : du Mali à la France et à la Belgique, du Cameroun à la Tunisie, du Niger au Canada, du Tchad à l’Egypte, du Liban à Madagascar, du Burkina Faso au Québec et à la Suisse, du Vietnam au Burundi et à la Roumanie, les messages de solidarité sur tous les continents se sont mêlés.

Alors saisissons l’occasion de ce 20 mars pour faire de notre langue commune une langue de résistance, en redonnant tout leur sens et tout leur pouvoir aux mots qui nous relient et qui nous unissent.

Tous les mots nous parlent, mais certains plus que d’autres, parce qu’ils expriment l’essence profonde de la condition humaine.

Liberté ; égalité ; solidarité ; fraternité ; diversité ; universalité.

Ces mots, écoutons-les résonner avec force.

Ils disent, siècle après siècle, le triomphe de la lumière sur l’ombre, de l’esprit des Lumières, de toutes nos Lumières, sur l’obscurantisme et la barbarie.

Ils disent notre égalité en dignité et en droits : des droits universels, inaliénables, indivisibles.

Ils disent la conscience et l’acceptation de notre humanité commune et de notre destinée commune.

Liberté ; égalité ; solidarité ; fraternité ; diversité ; universalité.

Ces mots écrivons-les, dessinons-les, traçons-les dans des écritures et des caractères qui font pâlir le fanatisme et qui effacent la haine. Ces mots revendiquons-les avec fierté, chantons-les sur tous les tons, scandons-les sans relâche.

Ils disent notre volonté de faire reculer et de vaincre l’intolérable et l’inacceptable.

Ils disent notre volonté de vivre libres ensemble pacifiquement, d’agir ensemble solidairement, de penser l’avenir ensemble, fraternellement.

Alors, en cette Journée internationale de la Francophonie, fêtons partout avec allégresse et une conviction renouvelée, le pouvoir de notre langue commune, la langue française, et le pouvoir des mots. "

Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie