Cercle des Solidarités Francophones

Vous êtes ici : Accueil du site > Archives Projets 2016 > Manifestations internationales 2016 > Francophonie, version québécoise, c’est l’fun !
Publié : 16 décembre 2016

Francophonie, version québécoise, c’est l’fun !

Au Québec... Une web-série de capsules vidéo réalisées par et pour le site "Je Parle Québécois". Des vidéos pour tout savoir du Québec : découvrir la culture canadienne, apprendre des expressions québécoises, comprendre l’accent, découvrir des anecdotes et les quiproquos qui existent entre le français académique et celui parlé au Québec. Parce que au Québec, on ne fait pas les choses comme les autres, cette série d’animations présente différentes particularités linguistiques et culturelles du Québec. Par exemple, au Québec, on ne parle pas, on jase ! Au Québec, on ne se goinfre pas, on se sucre le bec !...

Je vous invite à écouter les messages sur différents sujets :

http://www.je-parle-quebecois.com/videos/au-quebec/histoire-et-origine-de-laccent-quebecois.html

- D’où vient l’accent du français canadien ? Pourquoi et comment l’accent québécois s’est différencié ? Pourquoi le français du Québec est-il différent de celui de la France ? Voici l’histoire de la francophonie du Canada français

Ci-dessous le texte de : Les sous-titres de l’histoire des français canadiens et de leur accent

Au Québec on ne discute pas, on jase. Pis ça, ben, ça fait toute la différence. Il reste pas moins qu’on parle français. Si tu viens de France ou d’ailleurs, tu risques d’avoir du mal à tout comprendre au début. Mais c’est que jaser comme du monde d’icite, c’est un osti de grosse job pis crois-moi, c’est pas parce que tu as inventé l’eau chaude que tu vas tout catcher en deux minutes. Mais écoute moi bien, pis tu vas tout comprendre. Tout d’abord, d’où vient ce fameux accent québécois ? Hé bien il faut remonter en 1534 pour en trouver l’origine quand le navigateur Jacques Cartier découvre le Québec. Pis ensuite Champlain poursuit l’exploration du Québec, qui à l’époque s’appelait la Nouvelle France. Fait que, le Québec, ben, c’est une colonie française pis les colons ils aboutissent par bateau depuis la France. Fait que les habitants du Québec parlent exactement le même français qu’à Paris, parce qu’ils viennent de France. C’est d’ailleurs un vieux français où l’on ne prononcait pas toutes les syllabes des mots. En 1763, après avoir perdu la bataille des plaines d’Abraham de 1759, l’empire Français cède ses terres à l’empire Britannique et n’y a plus d’échange entre la France et le Québec. Donc les deux manières de parler se sont différenciées et ont évolué de manière indépendante. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, il semblerait que ce soit les parisiens qui changent leur manière de parler, décidant soudainement de prononcer toutes les syllabes, toutes les lettres, toutes les mots comme il faut. C’est quand même une drôle d’idée, c’est pas mal moins drôle ! Bref, première leçon, le québécois n’est pas un français déformé mais plutôt un français historique, proche de celui qui était parlé en France avant le 17ème siècle. Donc au Québec, on parle français un point c’est toute !


http://www.je-parle-quebecois.com/videos/au-quebec/les-anglicismes-au-quebec.html

- Les anglicismes au Québec

Ci-dessous le texte de : Au Québec on ne blague pas, on fait des jokes !

Mais là, allez pas croire qu’on rigole avec la langue française. Bien au contraire, on est un tout petit territoire francophone sur un continent entièrement anglophone. C’est pourquoi on protège notre langue. Ainsi, au Québec, on fait attention à ne pas utiliser des mots anglais comme « e-mail », « shopping » ou « week-end ». On va utiliser leurs équivalents français : « courriel », « magasinage » et « fin de semaine ». Ne dites donc jamais à un québécois qu’il utilise des anglicismes, il est convaincu que c’est réservé uniquement aux français. Et pourtant, écoutez ce qu’il pourrait bien vous répondre : « Hey man, je te trouve ben chill et ben smat mais check ben, je catche pas toujours tes expressions françaises. Anyway, c’est l’fun pareil jaser avec toi » Eh oui… Les québécois utilisent aussi beaucoup d’anglicismes, simplement que ce ne sont pas les mêmes.


http://www.je-parle-quebecois.com/videos/au-quebec/au-quebec-la-nourriture-canadienne.html

- Au Québec : La nourriture Canadienne

Ci-dessous le texte de : Au Québec on ne se goinfre pas, on se bourre la face !

Lorsque l’on commande à manger au Québec, il est parfois difficile de comprendre ce qui va arriver dans son assiette : Les plats québécois portent souvent des noms atypiques, et peuvent faire sourire les francophones non aguerris. Voici une petite vidéo mettant en situation quelques plats typiques québécois pouvant porter à confusion :

Au Québec on ne se goinfre pas, on se bourre la face ! Et là, j’dois te dire qu’on n’a pas peur d’en manger des affaires : Au Québec tu peux déguster des poutines, avaler des sous-marins, manger des bines, goûter des pets de sœur ou même dévorer des grands pères. Puis je t’dis pas comment que c’est bon, c’est écoeurant !

Pour info, la poutine c’est des frites avec de la sauce, les sous-marin c’est des sandwiches. Les bines c’est un anglicisme pour parler des Haricots. Pis les pets de sœur et les grands pères c’est des pâtisseries québécoises.

Vous n’avez pas tout compris il existe fort heureusement un lexique : http://www.je-parle-quebecois.com/lexique.html

Si t’as trouvé le vidéo le fun, pense à aimer notre chaine youtube et notre page facebook ! https://www.facebook.com/le.site.je.parle.quebecois/ ?fref=ts

http://www.je-parle-quebecois.com/videos/au-quebec.html