Cercle des Solidarités Francophones

Vous êtes ici : Accueil du site > La francophonie : Culture et Loisirs > Les "Rendez-vous de l’OIF"
Publié : 27 avril 2015

Les "Rendez-vous de l’OIF"

A l’occasion de notre dernier déjeuner de la Francophonie, Martine ROBINOT nous a fait part de son témoignage poignant aux derniers Rendez-vous de l’OIF alors qu’elle représentait le CSF.

Les "Rendez-vous de l’OIF" ont été instaurés pour débattre des enjeux de la francophonie au XXIe siècle avec différents acteurs – francophones ou non – du monde académique, de la sphère économique, de la société civile, de la politique, de la culture...

Le premier de ces rendez-vous avait été organisé le 11 décembre 2014 en partenariat avec l’Université Dauphine et le pôle Paris Sciences et Lettres et a permis d’évoquer le rôle de la langue française comme levier de développement économique.

Le second de ces rendez-vous était organisé le 31 mars 2015 au Cinéma Gaumont Marignan sur les Champs Élysées. Il s’agissait d’une projection privée du film documentaire « L’Homme qui répare les femmes : la colère d’Hippocrate ». Ce film évoque le travail exceptionnel du docteur Denis Mukwege : médecin gynécologue, né le 1er mars 1955 à Bukavu dans le Sud-Kivu au Congo belge, il a traité plus de 40 000 victimes et survivantes de violences sexuelles liées aux conflits dans l’Est de la République démocratique du Congo.

La projection s’est déroulée en présence de Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie, du docteur Denis Mukwege, de Christian Ileka Atoki, Ambassadeur de la RDC, d’Élisabeth Tshombe, Représentante du chef de l’État congolais au Conseil permanent de la Francophonie et des auteurs du film : le réalisateur Thierry Michel et la journaliste Colette Braeckman. L’après-séance a été l’occasion d’un débat sur le sujet des violences faites aux femmes et a permis d’évoquer l’action de l’OIF dans le domaine des droits de l’Homme et de la lutte contre l’impunité, à travers notamment ses initiatives locales de sensibilisation contre les violences sexuelles et ses actions plus globales pour le développement des juridictions pénales internationales.

Cet événement était organisé en partenariat avec Les Films la Passerelle, Ryva Production, TV5Monde, la Fédération Wallonie-Bruxelles, Public Sénat et le Parlement européen.

Pour en savoir plus : http://www.francophonie.org/RdVOIF-2-projection-de-L-homme-qui.html

et consulter le Reportage vidéo de l’OIF.

Michaëlle Jean, le Docteur Mukwege et les réalisateurs du film (©Cyril Bailleul/OIF)

"L’homme qui répare les femmes, la colère d’Hippocrate" - Teaser FR

https://www.youtube.com/watch ?v=OsTCIUPed_s

Prix Sakharov 2014, le Docteur Mukwege est internationalement connu comme l’homme qui répare ces milliers de femmes violées durant 20 ans de conflits à l’Est de la République Démocratique du Congo, un pays parmi les plus pauvres de la planète, mais au sous-sol extrêmement riche. Sa lutte incessante pour mettre fin à ces atrocités et dénoncer l’impunité dont jouissent les coupables, dérange. Fin 2012, le Docteur est l’objet d’une nouvelle tentative d’assassinat, à laquelle il échappe miraculeusement. Menacé de mort, ce médecin au destin exceptionnel vit dorénavant cloîtré dans son hôpital de Bukavu, sous la protection des Casques bleus des Nations unies. Mais il n’est plus seul à lutter. A ses côtés, ces femmes auxquelles il a rendu leur intégrité physique et leur dignité, devenues grâce à lui de véritables activistes de la paix, assoiffées de justice.